skip to Main Content
patrimoinedebretagne@gmail.com

LA PARTICIPATION DES HABITANTS DANS LA FABRIQUE DES PATRIMOINES

18ème Journée Thématique – vendredi 19 novembre 2021 aux Ateliers des Capucins, à Brest.

Télécharger le programme : Fabrique du patrimoine : la participation des habitants                 Inscription en ligne : cliquez-ici pour vous inscrire

Cette année pour sa 18ème Journée Thématique, l’Union des Villes d’Art et d’Histoire et des Villes Historiques de Bretagne a choisi d’aborder la question de la participation. Intitulée « Fabrique du Patrimoine : la participation des habitants », cette journée se déroulera le 19 novembre 2021 aux Ateliers des Capucins, à Brest, elle permettra aux élus, techniciens, partenaires, enseignants, étudiants, associations et citoyens qui le souhaitent d’échanger autour des notions de participation habitante, de patrimoine culturel immatériel et de droits culturels.

La fabrique patrimoniale est aujourd’hui de plus en plus conçue et pratiquée comme une co-construction qui réunit des acteurs porteurs de savoirs différents mais complémentaires[1]. Les processus de sélection, conservation et valorisation d’objets désignés comme patrimoines intègrent des formes d’expertises variées et participatives, qu’elles soient initiées par des professionnels, des chercheurs, des institutions ou par d’autres acteurs (habitants, associations, etc.).

Des collectes de mémoire de tous ordres aux plateformes de mécénat populaire dédiées à la restauration du patrimoine de proximité, en passant par des concertation, mises en œuvre dans le cadre de rénovation urbaine de centres anciens ou de la création de parcs naturels, les citoyens sont aujourd’hui appelés à désigner les éléments emblématiques de la culture locale dans le but de faire émerger un engagement collectif autour d’une « vision partagée ». Ces démarches font de la participation le nouveau « fil rouge » des projets patrimoniaux. Très liée au patrimoine culturel immatériel (PCI), la participation habitante s’appuie sur l’idée de « communautés patrimoniales » telle qu’elle a été définie par la Convention-cadre de Faro (2003) portée par l’UNESCO.

Ce « tournant participatif » du patrimoine trouve un écho certain dans la société civile, auprès du monde associatif engagé dans l’action patrimoniale. En considérant les citoyens comme des « praticiens » de leurs patrimoines, la participation habitante vient soulever la question des droits culturels et leur intégration dans les politiques culturelles des villes et territoires. Conscientes des enjeux liés au développement de ces nouvelles pratiques patrimoniales, les Villes d’Art et d’Histoire et les Villes Historiques de Bretagne ont souhaité en faire le sujet de la 18ème Journée Thématique de l’Union.

A travers la présentation d’expérimentations déjà existantes sur le terrain et l’identification de bonnes pratiques, cette journée sera l’occasion d’imaginer les outils participatifs qui permettront, demain, de mieux associer les habitants à la valorisation de leurs patrimoines.

[1] Elizabeth Auclair, Anne Hertzog, Marie-Laure Poulot. De la participation à la co-construction des patrimoines urbains.  L’invention du commun ? Editions Le Manuscrit, 2017, collection Devenirs Urbains.

18ème Journée Thématique de l’Union

Back To Top
error: Contenu protégé