skip to Main Content

Pour la 8ème édition de son opération « Art dans les Cités », l’association Petites Cités de Caractère® de Bretagne a reçu en résidence itinérante des auteurs français de bandes dessinées dans 23 communes de son réseau, du 18 avril au 29 mai 2021, pour mettre en récit “ce qui fait patrimoine” dans les cités. Samedi 29 mai était déjà venu le temps de leur dire au revoir ! C’est l’heure du bilan.

Les associations Petites Cités de Caractère® de Bretagne et Quai des Bulles, le parrain de l’opération 2021-2023, partageaient des objectifs communs, à savoir : soutenir les jeunes auteurs de bande dessinée et l’accès à la culture en temps de crise, leur offrir l’occasion de découvrir le réseau des Petites Cités de Caractère® de Bretagne, et donner à l’opération une nouvelle dynamique plus contemporaine.

La résidence s’est déroulée du mieux possible et l’équipe a trouvé les binômes complices, pour la majorité. Si le rythme fut intense, et que les artistes ont reçu une diversité de personnes et de connaissances, la résidence leur a permis de tisser des relations avec les acteurs locaux et des professionnels, de nourrir leur travail ou leurs préoccupations personnelles, de progresser tant artistiquement que dans leur compréhension du territoire et d’observer une curiosité de la part des publics, vis- à-vis de leurs œuvres.

Cette résidence peut leur ouvrir beaucoup de choses : une confiance en eux, un réseau, de la visibilité (notamment à l’exposition Quai des Bulles en 2022 ou 2023), des retours des publics ou des sollicitations de médiathèques.

Les attendus de la Commission animations culturelles, en charge de la sélection des œuvres pour nourrir l’exposition, étaient souples. Les artistes disposaient d’une liberté de création, tout en gardant en tête objectif de « créations ». D’emblée ils se sont interrogés pour construire leur travail. Comment mettre en récit la matière brute (informations historiques, témoignages) récoltée ? Comment construire une narration, le découpage des planches, le rapport texte / image propres à cet art ? Comment faire la différence vis-à-vis des autres résidents ?

Samedi 29 mai fut l’occasion pour les 4 binômes de se retrouver, présenter leurs œuvres et se confronter à leurs paris, mais encore dégager un récit commun sur leur expérience.

Il en ressort finalement 8 personnalités distinctes avec des univers, des approches et des degrés de maturité différents. Les artistes ont pu expérimenter différentes techniques et interprété à leur manière les sites patrimoniaux, en s’intéressant tantôt au patrimoine bâti, tantôt au cadre naturel et paysager ou aux personnes qui font vivre et fonctionner la ville. La BD s’affirme donc comme un art créatif où les artistes explorent de multiples champs : la BD documentaire, le carnet de voyages, la BD pédagogique, l’autofiction, les contes et légendes… Et de multiples techniques : brou de noix, feutres et crayons de couleurs, gravure ou découpé.

En s’appuyant sur la bande dessinée, médium contemporain et accessible, l’équipe souhaitait donner à l’opération une nouvelle dynamique. Au-delà de l’idéalisation du patrimoine bâti multiséculaire, le défi de certains artistes fut de savoir comment raconter des histoires sur « notre » société et sur l’envers du décor dans les Petites Cités de Caractère® de Bretagne. Dans ce cas la représentation a basculé vers des thématiques plus « sensibles » (l’attitude d’un maire engagé pour maintenir fonctions de centralité et les lieux de vie, les déboires de la presse, la banalisation de la périphérie urbaine, l’urgence écologique ou l’étalement urbain).

Les bédéastes sont des conteurs d’histoires. Leur art tantôt se contemple, fait sourire, tantôt il peut être un outil de réflexion critique sur la ville, le cadre de vie ou le rapport à la nature.

Dans la continuité, une exposition itinérante sera présentée dans les villes du réseau pendant 2 ans de 2022 à 2023, accessible à un large public et enrichie d’un catalogue et d’un programme d’animations en bibliothèques.

Les visiteurs, sans être très familiers des musées ou bédéphiles, auront plaisir à visiter l’exposition. Au contraire d’une exposition monographique, ils auront la vision simultanée de 8 univers artistiques, 8 interprétations d’un même thème (les patrimoines) et 2 interprétations par ville traversée. Ils pourront se livrer à la comparaison et avoir un coup de cœur pour tel ou telle artiste, et pourquoi pas le.la rencontrer ! Grâce au regard extérieur de l’artiste, les habitants pourront redécouvrir leurs cités de manière différente. Habitants, touristes de passage, jeunes, groupes d’amis… Tous sont attendus à l’exposition. On sait que la bande dessinée touche beaucoup le jeune lectorat et que la féminisation du métier d’autrice de bande dessinée, ouvre d’autres sensibilités et possibilités artistiques.  Les vidéos de KuB y seront à cette occasion dévoilées aux publics, donnant la voix aux artistes sur leur expérience et processus de création.

L’équipe de scénographie La Volumerie devra résoudre de nouveaux défis. Comment valoriser en simultané le travail de 8 artistes ? Comment exposer la bande dessinée ? Comment assurer la lisibilité des planches ?

Rendez-vous en 2022 !

Enfin, l’association Petites Cités de Caractère® de Bretagne adresse ses remerciements chaleureux aux élus des communes participantes, au nom des artistes, pour leur accueil et les contacts noués (avec les scolaires, les Conseils municipaux des jeunes, les historiens et artisans locaux, les équipes des médiathèques, les hébergeurs, restaurateurs ou chercheurs…).

Un grand merci également aux partenaires mobilisés pour l’opération : La région Bretagne, l’association Quai des Bulles, KuB : KulturBretagne, la Société des Auteurs des arts visuels et de l’Image Fixe – SAIF, le Comptoir des arts, l’association Couleurs de Bretagne, La Volumerie, le Crédit Mutuel de Bretagne – groupe Arkéa.

Back To Top